Un triplet un peu à l’étroit

Dans le marathon de la photo de la semaine dernière et avant que la lune soit gênante,  j’ai eu juste le temps de faire  une couche de luminance du triplet du Lion. Le hic est que j’ai confondu l »étoile HD98388 avec la   galaxie NGC3628. Du coup , le triplet mal centré et la galaxie NGC3628 se trouve en bord de champ. La luminance sera à refaire si je décide de faire une version couleur.


Données techniques:

  • Date: 18/04/2018
  • Lunette Skywatcher 80ED 600 + correcteur
  • ASI183MM
  • Autoguidage Lunette 70/500 + Camera QHY5L II N&B
  • PHD2
  • 40 photos  de 3 min pour  soit 2H au total
  • 15 FLATs

la version annotée par Astronometry.net:

by M27TrognonDePomme

Publicités

Un bout de la chaîne de Makarian

Pour ce second essai avec  la caméra ASI183MM, j’ai augmenté le gain à 111 ( valeur usine).  J’ai  choisi la galaxie M86 qui appartient un groupe de  galaxies appelé la chaîne de Makarian qui est situé dans la constellation de la Vierge. Sur la photo, on voit de très nombreuses galaxies : M84, M86,  NGC 4438, NGC 4435, NGC 4425, NGC 4413, NGC 4406, NGC 4402, NGC 4388,  NGC 4387, NGC 4374 …

La photo s’est étalée sur  2 nuits (16 et 17 avril) car j’ai reçu mes filtres RVB le second jour:

  • 38 x 180s avec un filtre CLS-CCD en guise de luminance
  • 15 x 180s  pour chaque filtre de couleur

Sur la photo, si on pousse le curseur de  niveau, on voit sur le bord droit un reste de l’électro-luminance du capteur CMOS (Amp glow) que le DARK n’a pas supprimé entièrement: un problème à résoudre !!

*** NEW *** J’ai trouvé la solution: comme le capteur a un amp glow important , il ne faut surtout pas faire une correction cosmetic à partir du dark sinon ça considère l’amp glow comme des points chauds et le supprime plus ou moins du dark.


Données techniques:

  • Date: 16/04/2018  pour la luminance, 17/04/2018  pour les couches RVB
  • Lunette Skywatcher 80ED 600
  • ASI183MM
  • Autoguidage Lunette 70/500 + Camera QHY5L II N&B
  • PHD2
  • 40 photos  de 3 min pour  soit 2H au total
  • 15 photos  de 3 min pour  soit 45min au total pour chaque couche RVB
  • 15 FLATs par couche

la version annotée par Astronometry.net:

Première lumière …

Voici les premières lumières de ma nouvelle caméra (ZWO ASI183MM). Pour une prise en main, j’ai fait juste une couche de luminance avec le filtre CLS CCD car je n’avais pas encore de filtres RVB pour la couleur. La  cible choisie pour baptiser la caméra est la galaxie M64 dîtes  « la galaxie de l’œil noir »  car juste en dessous du centre de la galaxie apparait une zone sombre faisant penser à un œil au coquard. Elle se situe dans la constellation de la chevelure de Bérénice. J’ai posé 40x180s soit 2 heures au total mais je n’avais pas mis suffisamment de gain ( 25): L’image n’a rien donc d’exceptionnelle à part que c’est la première de l’asi183MM.

Hello le soleil brille …

Non, je vous rassure , je ne vais pas chanter la chanson d’Annie Cordy. Je ne voudrai pas vous priver de ce soleil qui nous a manqué pendant tout cet hiver. Je poste seulement 2 photos du groupe de tâches solaires  AR2706. L’activité des tâches va vers son minima, les tâches deviennent de plus en plus rares en ce moment. Pour rappel, le cycle des tâches solaires dure environ 11 ans. La première photo a  été faite avec ma nouvelle camera ASI183M, la seconde avec la bonne vieille camera QHY5LIIM + un barlow x3 . Comme d’habitude, les images sont monochromes et ont été colorisées sous photoshop pour un aspect esthétique.

by M27TrognonDePomme

Pour fêter l’arrivée du printemps

La météo capricieuse de cet hiver n’a pas été propice à la photographie astronomique. Une éclaircie  nocturne le jour du printemps, alors je n’ai pas hésité à sortir la lunette pour pointer la galaxie M51 dans la constellation du Chien de Chasse malgré une journée de travail, suivi d’une séance de 2 heures de tir à l’arc. Pour cette photo, j’ai emprunté la caméra QHY9 du club: elle est monochrome et refroidie. La technique est différente de l’appareil photo classique car il faut prendre une par une les couches de couleurs et de luminance. Du coup la première nuit, je n’ai fait que les  2 heures de pose de  la  luminance. Par chance le lendemain, le beau temps était toujours au rendez-vous. Et après la journée de travail et les 2 heures de sport, j’ai attaqué les couches de couleurs ( ½ heure par couche).

Le résultat est plus ou moins réussi pour une première prise en main de la caméra. En effet, le gros défaut de la photo sont que les flats ne corrigent pas bien les poussières de l’image.  J’ai essayé Iris et DSS :  j’ai le même résultat.  Le  problème reste un mystère. La technique LRVB n’est pas évidente car il y a pleins de paramètres à prendre en compte dans la prise de vue. A cela, il faut ajouter les aléas tels que:

  • la caméra qui tape dans le poteau en fin de séance,
  • la mise au point difficile ( le  poids de la camera + celui de la roue à filtre sont limites pour le porte-oculaire de la lunette),
  • le porte oculaire qui se dérègle sous le poids de la caméra lors du passage du méridien,
  • le fil électrique de la boite à flat qui se casse ( faire de la soudure à  1H du matin , dur dur !!!),
  • l’obturateur de la caméra qui ne s’ouvre pas complètement selon l’orientation de la camera,

Données techniques:

  • Date: 20/03/2018  pour la luminance, 21/03/2018  pour les couches RVB
  • Lunette Skywatcher 80ED 600
  • QHY9M + roue à filtre
  • Autoguidage Lunette 70/500 + Camera QHY5L II N&B
  • PHD2
  • 40 photos  de 3 min pour  soit 2H au total
  • 10 photos  de 3 min pour  soit ½H au total pour chaque couche RVB
  • 15 FLATs, 41 DARKs, 0 BIAS

VERSION INITIALE

VERSION 2 : les traitements ont été un peu plus poussés + une légère désaturation des couleurs

la photo annotée par astronometry.net  montre quelques petites galaxies en plus de  M51: