Jupiter du 13 Juillet

La turbulence en début de soirée ne semblait pas trop forte: J’ai retenté ma chance.  Elle n’était pas non plus  nulle : Jupiter avec le barlow x2 ne passait toujours pas. Je me suis limité à imager sans la lentille barlow et  j’ai aussi fait quelques images dans le proche infrarouge en utilisant le filtre proplanet 742. Après minuit , la turbulence a augmenté de nouveau. Globalement, la séance a été meilleure que celle de dimanche dernier.

Le satellite  Io passant devant la planète:

Mes premières images 2019 de Jupiter et saturne

En attendant des nuits un peu plus longues pour faire du ciel profond, voici quelques images de Jupiter et Saturne. Malgré le beau temps apparent, ça « turbule » beaucoup là haut. Saturne est assez difficile à imager  car elle n’est pas très haute sur l’horizon et donc il y a beaucoup de chromatisme: Vivement, l’arrivée prochaine de mon ADC (Atmospheric Dispersion Corrector). Les images de Jupiter avec le barlow x2 ont été réduite de 0,5x car le grossissement n’apportait vraiment rien comme détails .

Cependant les conditions étaient bien meilleures que celle de hier soir à Ribou 🙂

Une petite animation de la GTR:

 

 

M20 nébuleuse trifide … aux conditions extrêmes le 3 juillet 2019

L’impression de revenir à ses premiers pas en astrophoto,

cible difficile :  bas sur l’horizon : -20 en Dec,  une turbulence qui envois l’autoguidage à 1.3  RMS,  longue focale : 1400 mm, nuit astronomique (obscurité) très courte.

d’où l’importance de très bien équilibrer sa monture en longue focale, de prendre le temps de faire une très bonne mise en station (de préférence finir avec un bigourdan à la cam avec drift PHD) et de ne pas hésiter à augmenter le temps de pose en autoguidage pour atténuer la turbulence.

trifide : 1h de pose (60s chaque) avec le C8 + altair294mc

malgré ces difficultés, c’est toujours un plaisir de voir les couleurs de cette nébuleuse, si particulière, apparaitre.
signé : super Patator

m20 3juillet2019_1.jpg

 

 

 

El Sombrero ( 30 mai et 1ier juin )

La minuscule galaxie Sombrero  faite à la lunette 80ED aurait mérité d’être imagé au Celestron C8 pour la grossir un peu plus.  Globalement, je suis assez déçu du rendu: elle manque de peps et de détails.

 

Données techniques:

  • Date: 30 mai et 1ier juin 2019
  • lunette SW 80ED 600 +réducteur 0.8
  • ASI183MM à T=-15°C
  • Autoguidage Lunette 70/500 + Camera QHY5L II N&B
  • PHD2
  • 41 photos de 3 min pour  la couche L (Gain=210) – 1/06/2019
  • 10 photos de 3 min pour  la couche R,V,B (Gain=210) – 30/05/2019
  • 11 FLAT  par couche pour chaque séance( Dark et Offset en librairie)